P1010146

Hier, nous nous sommes réunis en famille chez ma petite sœur. Fêter Pâques avec les petits loulous c’est trop top. On a fait une chasse aux œufs. C’était trop drôle de voir mon neveu et ma fille courir dans le jardin en passant devant les œufs que nous avions cachés sans les voir. Nous avons bien rigolé. Nous avons mangé un rôti de porc farci aux beurre d’escargot avec des pommes de terre ratte cuites autour du rôti accompagné d’haricots verts et pour le goûter j’ai préparé le gâteau typique de Pâques. Voici la recette.

Pour le fondant au chocolat j’ai pris la recette du fondant au chocolat du damier dans le meilleur pâtissier sur M6 mais j’ai un peu modifié les doses. J’ai pris les ingrédients de la recette multipliés par 1.5 et j’ai ajusté à ma manière.

Fondant au chocolat :

Faire fondre 150 grammes de chocolat pâtissier, 200 grammes de beurre et 30 grammes de crème fleurette. Bien mélanger. Séparer les blancs des jaunes de 5 œufs. Ajouter 200 grammes de sucre à la préparation au chocolat, 75 grammes de farine, 1 sachet de levure chimique et une pincée de sel. Battre les blancs en neige fermes puis les ajouter à la préparation. Beurrer un moule à manquer puis le fariner avant de verser la préparation pour la cuisson (je ne l’ai pas fait et je n’ai pas pu le démouler comme vous pouvez le constater sur la photo). Cuire 25 minutes à 180°C chaleur tournante (je l’ai cuit 30 minutes et je ne l’ai pas trouvé assez fondant mais c’était très bon quand même). J’ai préparé le gâteau la veille.

Décoration :

Pour la déco je pense qu’il serait bien de commencer par la ganache car elle doit reposer pendant 2 heures au frigo afin qu’elle soit assez ferme pour obtenir ce résultat. Moi je me suis levée à 7h avec le changement d’horaire c’était magnifique. Et j’ai attaqué la ganache avant de petit déjeuner afin qu’elle repose assez longtemps au frais. Je lui ai même fait faire un petit stage dans le congélateur pour être sûre qu’elle serait assez ferme pour le dressage. Et pendant que la ganache reposait, j’ai préparé des gougères comme ici. Pour la ganache c’est super simple. Porter à ébullition 85 grammes de crème fleurette. Couper en morceaux 75 grammes de chocolat pâtissier ( j'ai fait le double mais il me reste pas mal de ganache). Verser la crème bouillante sur le chocolat puis mélanger délicatement afin d’obtenir un mélange homogène. Débarrasser dans un plat large afin que le mélange refroidisse plus vite. Laisser à température ambiante dans un premier temps puis mettre au réfrigérateur pour 2 heures environ. Après 2 heures, mettre le mélange dans une poche à douille munie d’une douille spéciale écriture. Ensuite c’est presque un jeu d’enfants de former les vermicelles sur le gâteau afin de figurer les branchage du nid. Enfin un enfant très musclé quand même parce qu’il faut appuyer très fort pour que la ganache sorte. Pour les œufs j’ai pris des œufs du commerce que j’ai collé avec un eu de ganache. Saupoudrer de petits vermicelles multicolores et de sucre glace et le tour est joué. Je me suis pas mal torturé l’esprit avant de me lancer surtout à propos des vermicelles de ganache mais je suis contente du résultat. Joyeuses Pâques à tous.